Rencontre avec Nathalie, maman de 3 filles

Rencontre avec Nathalie, maman de 3 filles

Fête des mères oblige et pour être à la hauteur de cet événement, j’ai eu envie d’interviewer MA mère, la seule, l’unique ! Elle nous raconte les principales différences entre les mamans de sa génération et la nôtre…

Que représente la fête des mères ? quelle importance lui donnes tu ?

Nathalie : Au fur et à mesure des années, ça perd un peu de sa valeur. Plus je vieillis et moins c’est important même si c’est toujours agréable quand on ma la souhaite ! Je rappelle que tu as 31 ans… donc quand je pense à la fête des mères je pense plus à moi en tant que mère (ayant 3 filles) qu’à ma propre mère même si je lui passe toujours un petit coup de téléphone.

Quel genre de cadeaux as-tu reçus ?

N : Quand vous étiez petites, je me souviens de petits mots personnalisés et de dessins fabriqués à l’école. Quand on est une jeune maman on sait que le jour de la fête des mères il va se passer quelque chose… on a hâte même ! Après quand vous avez grandi j’ai eu des plus gros cadeaux !

Julia : Cette année c’est ma deuxième fête des mères. A 16 mois mon fils est encore un peu jeune… mais comme toi j’ai hâte de recevoir quelque chose qui vient de lui ! donc je me suis offert moi-même mon cadeau ! un coffret maman cool de chez emoiemoi (un site specialisé de vêtements de femme enceinte) qui a créé tout spécialement des cadeaux pour l’occasion.

Quelles différence entre être une mère et être une grand-mère ?

N : Ca n’a rien à voir. D’abord on a aucune responsabilité ! Tu te rends compte qu’à l’âge où tu deviens grand-mère tu ne pourrais plus être mère physiquement je parle. C’est très naturel de s’occuper d’enfants quand on devient mère, ça l’est moins quand on est grand mère…tu te dis qu’il y a un âge pour tout. Devenir grand mère c’est un tournant, ça te remet dans la réalité tu te dis ok j’en suis là.  J’étais contente d’avoir 3 filles et avec mon petit fils je découvre autre chose et j’adore ! Etre grand mère c’est plus cool, il y a moins d’angoisses d’ailleurs très souvent les rapports grands parents-petits enfants sont très forts puisqu’ils sont moins dans l’autorité, l’éducation mais davantage le plaisir, le jeu. Ce qui m’a frappé aussi lorsqu’autour de moi on me disait « alors qu’est ce que ça te fait d’être grand-mère ? » Je leur répondais que avant d’être grand mère c’est ma fille qui allait devenir mère. C’est cela que je voyais en premier et c’est dans un deuxième temps que oui j’allais devenir grand-mère et je m’en réjouissais. J’étais souvent frappée par ces futures grands-mères qui volaient un peu la vedette à leurs enfants ! tiraient un peu la couverture à elles.

Les différences entre les mères de ta génération et les mères d’aujourd’hui?

N : J’ai été mère à 22 ans (aujourd’hui l’âge moyen pour une femme du premier enfant est 29 ans) J’étais encore dans l’insouciance encore plus à l’époque. Tout était moins calculé. Aujourd’hui on sait plus de choses qu’avant ; on lit des bouquins sur la grossesse, on surfe sur internet , on regarde des émissions de télé. Moi je ne savais rien avant de t’avoir! De plus aucune de mes amies n’avait d’enfant, j’étais la première. On se posait moins de questions. Par exemple j’ai accouché là où ma cousine a accouché parce que je ne connaissais que ça ! Puis on apprend au fur et à mesure et ça vient naturellement. On laissait plus la place à l’instinct contrairement à aujourd’hui où tout est calculé, trop réfléchi avant et surtout beaucoup plus medicalisé.

Des anecdotes sur ces différences

N: A mon époque on couchait les bébés sur le côté ou le ventre mais surtout pas sur le dos alors qu’aujourd’hui c’est sur le dos et rien d’autre ! un jour on les couchera debout sur la tête ! Selon les époques il y a des modes. Les biberons par exemple que tu ne stérilises pas ! La grande différence aussi c’est qu’il y avait beaucoup moins de choix dans l’alimentation et dans les vêtements surtout. Et la tétine… à mon époque la tétine n’était pas une option ! je n’en voyais pas autour de moi (aussi lié au milieu dans lequel j’ai grandi et où les tétines étaient très mal vues) alors qu’aujourd’hui on les voit chez pratiquement tous les enfants.

Tu as accouché à l’hôpital des Diaconesses dans le 12eme à Paris . A l’époque connu pour pratiquer des médecines douces comme l’acupuncture (peu répandu à cette époque) pour soulager les mamans.

N : Oui sauf que c’etait les débuts… J’ai accouché sans péridurale pour toi et je m’en souviens très bien… même s’ils ont soi disant essayé ça n’a pas vraiment marché… ! c’est ça la principale différence avec les mamans de ta génération : la péridurale !

Autre chose d’amusant, à l’époque quand une femme était enceinte tout son entourage tricotait quelque chose pour le bébé sœur, tante, cousine tout le monde s’y mettait même la mère tandis que je n’ai rien tricoté quand tu étais enceinte !

Autre différence ; avant les mères faisaient facilement garder leurs enfants à leurs mères alors que les femmes de ma génération travaillent et donc c’est moins évident pour la génération de mes enfants de nous confier les enfants à la dernière minute.

Et vous? Quels sont vos souvenirs de fête des mères?

JOYEUSE FETE A TOUTES LES MAMANS!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *