Interviews,  Mamans

Louise maman d’Emile et Gustave, des jumeaux

Louise (25 ans) est directrice artistique et la maman d’Emile et Gustave (2 ans et demi)

Comment s’est passée ta grossesse ?

Je me suis rendue compte que j’étais enceinte à 2 mois et demi… J’ai eu une super grossesse. J’étais en pleine forme. A l’époque j’habitais au 5ème étage sans ascenseur ! Je n’ai eu aucune nausée, aucune douleur particulière mais les 2 dernières semaines, j’ai eu un prurit gestationnel, des démangeaisons sur tout le corps, surtout les jambes… Les dernières nuits je me rappelle que ne pouvant pas dormir à cause des démangeaisons, j’allais dans la salle de bain et je me grattais à la brosse a cheveux !

As-tu suivi une préparation particulière ? yoga ? lecture ?

Rien ! On m’a offert le fameux Laurence Pernoud mais je me sentais tellement bien que je n’ai pas eu besoin ni envie de lire dans le détail ce genre de bouquin qui décortique tout ce qui se passe dans le corps ! Je me suis préparée seule, à mon rythme en restant sereine. Je ne ressentais pas le besoin d’en savoir plus, de tout connaître, je voulais vraiment vivre ma grossesse à ma manière.IMG_4027

Astuces beauté ?

Tous les jours je m’appliquais sur le ventre une huile végétale d’avocat mais ça n’a servi à rien ! Jusqu’au 5ème mois je n’ai eu aucune vergeture et du jour au lendemain elles sont apparues ! Après beaucoup de visites chez plusieurs dermatologues , le verdict tombe, ce sont des natures de peau. Il n’y a rien à faire pour les éviter… si tu dois en avoir tu en auras.

Comment se sont passés les premiers mois ?

Le 1er mois était difficile. On habitait au dernier étage, j’étais souvent seule avec Emile et Gustave et sans ascenseur. Au début, je me souviens, c’était 16 biberons par jour et chaque biberon durait environ 45 min !…
Après j’ai habité à la campagne et j’avais quelqu’un qui m’aidait les nuits ça m’a permis de dormir un peu !
Au bout de 4 mois à la campagne, loin de mes amis et de Paris et complètement accaparée par mes enfants j’avais vraiment envie de reprendre mes études que j’avais mises de coté pour l’année. J’avais hâte !!
La 1ere année mes enfants étaient gardés par une jeune fille au pair que j’avais trouvé sur aupair.com puis ils sont allés à la crèche dès qu’ils ont eu une place.IMG_4063

Bons plans vêtements

On a récuperé des tonnes d’habits (dons, cadeaux, grand frère).
Kiabi c’est un super bon plan pas cher! Et j’aime bien faire les soldes chez Bout’chou.
Pour un cadeau ou juste pour se faire plaisir, la marque Bobine qui fait des trucs super chouettes.

Bon plan sorties 

Nous sommes de grands amateurs de vide greniers !
Tous les vendredis, je consulte les sites Brocabrac.fr et vide-grenier.org qui te sortent la liste des videgreniers à côté de chez toi. Le we dernier on a trouvé une tondeuse pour enfant à 1 euro qu’ils ne lâchent plus. Et c’est l’occasion de les balader. On ne fait pas tellement de sorties musée ou spectacle parce que très franchement je n’apprécierais pas… ils se chamaillent, font du bruit, je trouve qu’ils sont un peu petits, par respect pour les autres je ne les emmène pas encore ! Et puis on a la chance d’avoir un jardin et d’aller très souvent à la campagne le we.

Pour moi
j’aime bien surfé sur les sites (Lifestyle et déco)
Ohjoy
Presentandcorrect
–   Eatdrinkchic

IMG_4073Astuces 

Dodo  

Aujourd’hui les garçons se couchent facilement. Ils ne râlent pas.Ils sont habitués, il faut dire que quand j’étais étudiante, je faisais en sorte qu’ils dorment à 19h30 parce que le soir il fallait que je travaille mon diplôme !

Poussette

Au départ, on avait une poussette côte à côte (la twin techno de Maclaren) qui est assez légère et très maniable quand les enfants sont petits mais aujourd’hui ils ont grandi alors on a opté pour une poussette devant derrière (la CHICCO Together) plus facile à pousser.

Beauté 

Mes enfants ont une peau très sensible et atopique et la directrice de leur crèche m’a donné la solution miracle ET naturelle…
Aveeno colloidal : De la poudre de bain à l’avoine.
Ca s’achète en pharmacie.IMG_4058

Conseils à une future maman ou une jeune maman ?

– De ne pas s’angoisser et d’apprendre à lâcher prise.
Ils pleurent c’est normal. Les jumeaux puisqu’ils sont deux, pleurent 2 fois plus que les autres, se chamaillent 2 fois plus, demandent 2 fois plus d’attention, c’est 2 fois plus occupant donc si tu es trop sur leur dos tu passes ton temps à ne faire que ça…
Au début j’étais au taquet, j’avais 21 ans je voulais bien faire peut être trop bien…
Je réfléchissais à tout donc je saturais vite.
Aujourd’hui j’essaie de dédramatiser les petites bêtises, les petits soucis…

– Ne pas avoir peur, ni honte de demander de l’aide ! On ne peut pas toujours tout gérer seule, il vaut mieux demander à quelqu’un au parc de jeter un oeil sur l’un pendant que vous cherchez l’autre !

– Etre aidé si on le peut.

– Se renseigner auprès de la mairie et de la Caf pour connaître les aides auxquelles on peut prétendre. Et prendre contact avec l’association jumeauxetplus92.

Phrases insupportables à propos des jumeaux

D’une façon générale les jumeaux intriguent. Dans la rue, il n’ y a pas une personne qui ne les regarde pas fixement. On entend très souvent «t’as vu les jumeaux » et après les gens regardent les parents ! ou «Ca doit être difficile » pas plus dur que 2 enfants rapprochés je pense… ou «C’est des vrais ou des faux ? » Une de mes cousines , qui a une sœur jumelle m’a dit un jour, «Moi je suis une fausse enfant ?» Du coup on ne répond plus à cette question !
« Les jumeaux » Je n’apprécie pas lorsque quelqu’un les appelle comme ça.
C’est Emile et Gustave. On ne les a jamais considéré comme un bloc mais comme 2 personnes. Nous ne sommes pas rentrés dans ce truc de ne voir que des parents de jumeaux (il existe plein de groupes sur fb par exemple) on dit plutôt les garçons ou les enfants.

Petit rappel : les jumeaux dizygotes (non identiques), c’est la capacité de la femme à produire plusieurs ovules qui seront fécondées. Cela se transmet dans les gênes par la mère (du côté de la mère de Louise il y a 4 paires de jumeaux) alors que les jumeaux monozygotes (identiques) c’est une ovule divisée en deux. Ca peut arriver à tout le monde ☺

Un grand MERCI à Louise, Emile et Gustave!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *