Le fantôme de l’opéra (Livre CD)

Mercredi dernier est sorti le livre CD Le fantôme de l’opéra interprété par Domitille et Amaury, un magnifique ouvrage illustré pour les enfants. Amaury, le célèbre Docteur Derek de la série « Nos chers voisins » et interprète principal a eu la gentillesse de répondre à quelques questions pour en savoir davantage…!

Comment t’es-tu retrouvé dans ce projet du fantôme de l’opéra? J’imagine que grâce au succès des ballades enfantines vous avez eu envie avec ta comparse de réitérer l’expérience?

Exactement! On ne change pas une équipe qui gagne alors comme ça se passe bien on continue. Domitille est très forte pour trouver le projet qui convient à notre univers, la chanson un peu oubliée qu’on va reprendre, le conte qu’on va pouvoir adapter pour en donner une vision peut-être un peu plus moderne. Pour cela on est accompagné de Marc Demais et ses talents de compositeurs, Catherine Washbourne qui sait mettre une histoire « à sa sauce » et lui donner le relief dont on a besoin et Hélène Druvert et ses magnifiques illustrations.

Un mot sur le fantôme de l’opéra… S’agit-il d’une adaptation de la célèbre comédie musicale spécialement conçue pour les enfants?

Avant d’être une comédie musicale Le fantôme de l’opéra est un roman de Gaston Leroux. Nous avons demandé à Catherine de faire une adaptation comme elle sait si bien les faire. Nous avions beaucoup aimé son travail d’adaptation sur Oh Boy, spectacle mis en scène par Olivier Letellier qui a reçu le Molière du théâtre jeune public en 2010.

Comment vous-êtes vous rencontrés avec Domitille?

C’est une histoire de famille! En fait on est cousins, mais on ne s’était presque jamais rencontré. On s’est retrouvé au mariage d’une cousine commune et elle m’a demandé de chanter avec elle pour offrir aux mariés un cadeau de mariage original. Depuis on continue à chanter ensemble!

Que retires-tu de la tournée internationale des ballades et du contact avec les enfants?

C’était une expérience magique, on a eu la chance de chanter à New-York, en Corée et en Chine, la rencontre avec les enfants de tous ces pays était toujours très enrichissante. Ils ne comprenaient pas toujours ce qu’on leur racontait mais la bonne humeur, la joie de vivre et l’énergie sont universelles!

Une anecdote ou un souvenir précis avec les enfants que tu as rencontrés pendant cette tournée?

En Corée on a chanté dans une université devant des étudiants coréens qui apprennent le français. Et ils n’ont pas l’habitude de voir des barbes… C’était drôle de voir leurs réactions, un étudiant s’est approché de moi en disant « can I touch? » C’était très drôle! En Chine, à Canton, le premier concert de la tournée, au moment de chanter « Y’a de la joie » un enfant s’est approché de la scène et a tendu les bras, tout en chantant je l’ai fait monter sur scène et à partir de là des dizaines d’enfants se sont rués vers la scène, on a fini la chanson avec une trentaine d’enfants qui couraient partout sur scène.

Le fantôme de l’opéra va-t-il devenir lui aussi un spectacle?

Ce n’est pas prévu pour l’instant mais pourquoi pas, tous nos albums finissent sur scène alors…

As-tu d’autres projets à venir avec les enfants?

Avec Domitille toujours, nous travaillons avec Eugènie Prévert sur un album hommage à son grand-père Jacques Prévert. Le livre-disque sortira fin 2016 et il va être super!

Merci Amaury!

lefantôme

Courez découvrir ce magnifique livre CD ici et retrouvez le site de Domitille ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *