Maman américaine à Paris

Maman américaine à Paris

Que l’on soit maman ici en France ou ailleurs dans le monde, on a toutes les mêmes préoccupations. Mais selon l’histoire, la culture et l’environnement du pays dans lequel on vit, nos perceptions varient indéniablement. C’est pourquoi j’ai eu l’idée d’interroger des « mamans du monde entier » sur le sujet de la maternité. Aujourd’hui je vous présente Bess, Maman américaine à Paris, 31 ans originaire de la banlieue de Washington DC. Elle est maman d’une magnifique petite Oona depuis 3 mois. A 23 ans elle part vivre en Argentine, puis Los Angeles et enfin Paris où elle vit depuis fin 2009 avec un français (depuis 8 ans)

Plus d’espace aux USA

La vie est plus facile avec un bébé quand tu vis en banlieue. Aux USA on est tous en banlieue et on a une grosse voiture. On sort faire les courses, il y a des grands parkings dans les supermarchés et on habite dans des maisons sans ascenseur ! Ici rentrer et sortir de chez moi c’est galère avec la poussette et le petit ascenseur! Tout est plus facile et spacieux aux USA. Les parcs sont immenses pour accueillir les poussettes et les enfants en rollers !

La grossesse 

J’ai adoré la maternité. J’étais hyper contente du suivi ici en France. Quand j’avais des questions d’ordre médical, j’était très « Google ». J’ai regardé beaucoup de sites UK.

J’ai beaucoup consulté le site américain Whattoexpect qui existe aux USA depuis très longtemps. Avant c’était LE livre de référence du même nom que tous les parents américains lisaient avant d’avoir un bébé !

Soins de maman

L’huile anti-vergetures Eucerin est top.

J’aime beaucoup les produits français comme La Rocheposay par exemple. Pendant la grossesse, j’avais la peau plus sensible et j’utilisais les produits Eucerin. Au soleil j’ai fait une mauvaise réaction même avec un SPF 50 donc j’ai acheté une crème solaire minérale.

Soins enfants

Je pense qu’on a plus de choix en terme de puériculture aux USA. Je me souviens avoir emmenée ma fille à 2 mois et ma pédiatre m’a dit profitez parce que c’est moins cher et il y a un choix immense. Je pense à un shampoing spécialpour les croûtes de lait, des crèmes pour les fesses des bébés ou la crème Desetin qui marche très bien mais je ne pense qu’elle se vende ici.

J’aime beaucoup la marque américaine Honest company  qui propose des gammes naturelles et bio, des couches naturelles par exemple. Ici j’achète Mustela.

L’accouchement

Aux USA on sort quasiment le lendemain. On n’est pas gardée à l’hôpital contrairement à ici où on reste plusieurs jours et on bénéficie du soutien des professionnels. C’est super. Aux USA c’est plus la famille qui vient aider la maman. Comme étrangère j’ai trouvé ça top d’être soutenue par toutes les sages femmes à Levallois (Bess a accouché à l’hôpital franco-britannique)

Allaitement

Aux Etats-Unis on arrête de travailler…le plus tard possible! Sauf si ton médecin t’arrête. On reprend le travail au bout de 6 semaines pas payées. Tout dépend de ton entreprise mais le plus courant c’est 6 semaines.

La tendance est de plus en plus à l’allaitement aux USA.

En France, on est très soutenu par l’état, c’est incroyable. Je suis plus à l’aise d’allaiter ici mais quand je demande à mes copines françaises elles n’allaitent pas, elles sont tout de suite aux biberons. Dès que l’allaitement devient un peu compliqué (douleurs, contraintes) il peut être vite considéré comme une entrave à la liberté des mamans.

Aux USA les mamans allaitent plus et sont encouragées par tous les moyens possibles de continuer d’allaiter même si c’est difficile or paradoxalement je suis moins à l’aise d’allaiter en public là bas.

Quand j’ai allaité dans un resto lors de mon dernier séjour, le serveur était hyper mal à l’aise. Il ne voulait pas nous approcher!! Comme à la plage, la nudité est différemment perçue. Là bas tu peux te prendre une amende si t’enlèves ton haut sur une plage par exemple. Ce que j’adore ici en France c’est que personne ne va me juger si j’allaite ma fille dans un lieu public.

Education américaine versus éducation française

Aux Etats-Unis c’est plus l’enfant roi. On laisse la tétine tout le temps, la tablette, si l’enfant fait une crise dans un lieu public c’est pas très grave on le laisse piquer sa crise, etc… En France il y a un cadre que les parents n’ont pas peur d’imposer à leur enfant. Aux USA les parents pensent que laisser faire aux enfants ce qu’ils veulent, ne pas les brider ou les contraindre va encourager leur confiance en eux. Donc ils mettent moins de règles. Ils sont moins pour la discipline classique. Pour les américains la France c’est quasiment un peu old school… Personnellement je trouve que l’éducation française fait des enfants mieux élevés… !

J’ai lu un livre génial Bringin up bébé écrit par une maman américaine qui a eu des enfants en France. Elle parle de tous les sujets de la grossesse jusqu’à l’éducation. Grâce à ce livre j’ai appris les différences entre éducation française et américaine et j’ai mieux compris la position plus stricte de mon mari français. Je pense que cet aspect « strict » justement sécurise les enfants et leur donne confiance.

Cela ne nous empêche pas de sortir souvent avec notre fille au resto ou chez des amis facilement…une anecdote : ma mère était étonnée qu’on emmène notre fille au resto à 6 semaines. Comment? Elle va être exposée à plein de gens, de microbes etc… En France les bébés s’adaptent à la vie des parents alors qu’aux USA c’est plutôt l’inverse.

Les équipements les plus utiles

La poussette bien sûr (offerte par ma mère) le poste de dépense le plus élevé.

Le Cocoon baby mais mieux vaut se le faire offrir ou prêter parce que ça ne dure pas longtemps !

– Enfin j’aime beaucoup le coussin d’allaitement Redcastle.

Un mot sur les noms et prénoms

En France on a l’habitude de donner 1 ou 2 prénoms en plus du prénom choisi (souvent ce sont des prénoms de la famille) alors qu’aux EUA on ne donne qu’un seul prénom – le firstname – (celui choisi ensemble par les parents) puis – le middlename – (un nom de famille du côté de la mère) et enfin – le lastname -qui est le nom de famille du père.

Un mot sur La Baby Shower- une tradition typiquement américaine

Normalement c’est dans le dernier mois qu’on célèbre la BS. C’est une fille de la famille qui organise. Soit la mère, une soeur, une belle-soeur, une tante et/ou on l’organise ensemble. On peut demander à la future maman ses goûts pour que la fête soit réussie, par exemple ce qu’elle aimerait comme style de buffet, southern american food ou autre chose? Ou bien c’est une surprise…

On établit avec elle la guest-list. Elle dresse aussi une liste de cadeaux… il me semble que les français trouvent ça bizarre mais même à Noel les américains ont l’habitude de faire des listes de cadeaux donc ça ne me choque pas en tant qu’américaine!! Chaque invité apporte un cadeau.

La maman peut inscrire sur sa liste les gros achats comme la poussette mais aussi de la déco pour la future chambre du bébé.

Habituellement il n’y a que des femmes invitées mais de plus en plus les garçons sont conviés.

C’est souvent un « tea time » où on grignote des gâteaux et on boit thé, café et champagne. On fait des « games » des jeux rigolos. Par exemple, un « baby jeopardy » c’est quoi le poids du bébé le plus gros du monde? Etc… et on gagne des petits cadeaux. On est pas sensés boire beaucoup d’alcool mais de plus en plus les BS tournent à la fête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *